LA BOUCHERIE : à chaque viande sa cuisson

LA BOUCHERIE : à chaque viande sa cuisson Acheter

Parution : 9 Octobre 2014
ISNB : 978-2-89077-614-2
Éditions : Flammarion Québec
288 pages | 23 x 29 cm | 44,95 $

Poêler, rôtir, braiser, confire : pour chaque viande et pour chaque coupe, une cuisson est plus appropriée qu’une autre. Le large éventail des quelque 100 recettes de ce livre en fait la démonstration. Que ce soit en tataki, en mijoté ou en grillade, avec Louis-François la tendreté de la viande est garantie et son goût aussi. La boucherie est une bible pour tous les cuisiniers qui veulent tirer le meilleur parti des viandes qu’ils achètent. Une invitation à découvrir de nouveaux morceaux, des jarrets aux ris de veau. Car, dans un monde où l’on connaît le prix économique et écologique de la viande, savoir cuisiner toutes les coupes est un geste responsable… et savoureux ! L’artisan boucher y tient une place de choix. En épicerie ou au coin de la rue, c’est le professionnel qui sait nous conseiller, préparer la viande, voire faire une bonne partie du travail à notre place !

Piquer le rôti, ficeler la paupiette, brider la volaille : les possibilités sont infinies si on a la bonne recette. Dans La boucherie, les classiques se mettent au goût du jour, à l’exemple de la carbonade, du veau Marengo, du tartare de canard, de la volaille en crapaudine, du navarin d’agneau, de la saucisse en coiffe, des farcis, des roulés… Le vocabulaire, comme le contenu, est vaste et bien appétissant.

Boeuf, veau, porc, agneau, volaille : pour chaque viande, le livre s’enrichit de schémas et de listes afin d’identifier les coupes et les types de cuisson qui conviennent. Et, comme une démonstration vaut bien des explications, des capsules vidéo ont été réalisées pour maîtriser les techniques simples utilisées dans les recettes : farcir une côtelette, tailler un carpaccio ou un tartare… On les découvre en scannant le code QR placé dans le livre.

Commenter ce produit

*